Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.
 
Accueil > Coups de coeur > du comité de lecture > Comité de lecture du 10 mars 2016 N°127

Comité de lecture du 10 mars 2016 N°127

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer PDF

RÉUNION DU COMITÉ DE LECTURE DE MARS 2016 (N°127) : COMMENTAIRES

 

                                           Rhapsodie Française d’Antoine Laurain

En 2016, Alain, 40 ans, reçoit une lettre datée de 1983 perdue dans les rouages de la Poste. Elle provient d’une maison de disques «Nous avons retenu une chanson sur la cassette que vous nous avez envoyée. Prenez contact avec nous». Dans sa jeunesse, il a joué dans un groupe de rock «les Hologrammes». Cette lettre aurait pu changer le cours de sa vie. Stupeur, étonnement, joie, regrets, mais que sont devenus les quatre autres membres du groupe ? Où est passée la cassette en question ? Antoine Laurain, à travers ces cinq personnages, dépeint notre société actuelle, devenue folle. Avec brio, certes, mais sans le petit «je-ne-sais-quoi» savoureux, léger, guilleret des romans précédents tel que Le Chapeau de Mitterrand ou La Femme au carnet rouge. Lu par Chantal NORMAND ♥♥♥

                    Le Chevalier à la Licorne" de Stéphane PIATSZEK et Guillermo G. ESCALADA Bande dessinée

1346, Bataille de Crécy. La chevalerie française, menée par le roi Philippe VI de Valois, affronte l'armée anglaise. Juan de la Hérédia, chevalier de l'ordre des Hospitaliers, en sauvant le roi, met sa vie en péril et la doit sauve à une Licorne apparue mystérieusement. Emprisonné par les anglais, il n'aura de cesse durant sa captivité et, ensuite, lors de son retour à la liberté, de retrouver cet animal imaginaire et de comprendre. Pourquoi sa destinée s'est détournée de sa Foi initiale chevaleresque. De belles illustrations, une jolie palette de couleurs rendent la lecture de cette bande dessinée agréable mais ne suffisent pas à donner à cet épisode de notre histoire le coup de cœur attendu, et, ce, malgré la note poétique.

Voir le catalogue. Lu par Catherine MALBRANQUE ♥♥♥

                                     Désaxé de Lars KEPLER

Après l'hypnotiseur, adapté au cinéma, Alexander et Alexandra Ahmoril, pseudo Lars Kepler, reviennent avec le duo, Joona Linna, qui a pris sa retraite de policier et le docteur Erik Maria Bark, l'hypnotiseur. Par rapport, au premier roman, j'ai trouvé le livre répétitif. Des vidéos de femmes parviennent à la police, ces femmes sont assassinées tragiquement par la suite. J'ai trouvé certaines invraisemblances dans ce récit, notamment au niveau des relevés d'empreinte et certaines incohérences sont relevées, seule la fin du livre à la conclusion inattendue vient sauver ce récit.  Voir le catalogue. Lu par Philippe DEKEIRLE ♥♥♥

                                            Promesse de Jussi ADLER OLSEN 

En 1990, dans une île danoise, le cadavre d’une jeune fille est retrouvée dans un arbre, son vélo broyé au bord de la route. Quinze ans plus tard, le trio du département V, en charge des affaires classées, débarque sur l'île et ouvre le dossier. Je suis fan des romans policiers nordiques et tout particulièrement de ceux d’Alder Olsen. J’ai retrouvé avec toujours autant de bonheur, le détective Morck, son assistante Rose et l’atypique Assad. C’est le sixième roman de la série : cette fois Olden nous fait pénétrer dans l’univers des sectes. Comme à son habitude, il nous fait vivre un moment passionnant, une aventure exaltante. Quand il faut laisser le livre sur sa table de chevet, on aspire à être le lendemain pour retrouver la belle écriture, l’écriture incomparable d’Olden. J’ai hâte de retrouver son prochain roman et ses trois héros qui me deviennent familier !voir le catalogue. Lu par Brigitte HOUVENAGHEL  ♥♥♥                              

                                Ma mère du nord de Jean-Louis FOURNIER

Dans cette déclaration d’amour pleine de tendresse, Jean-Louis Fournier décrit sa mère, qui a toujours fait face, ne pouvant compter sur son mari alcoolique et se retrouvant souvent seule avec ses enfants. Les chapitres, courts, racontent ses efforts et ses faiblesses avec admiration et humour. Le livre est assez court, vite lu mais marquant. Voir le catalogue. Lu par Patricia DULAC ♥♥♥       Histoire de la violence d’Édouard LOUIS  

C'est un roman autobiographique dont l'histoire se situe après l'écriture par l'auteur de son premier roman à succès. Edouard Louis est en visite chez sa sœur en Picardie. Il la surprend qui raconte de bout en bout à son mari, ce qu'il lui avait confié auparavant : le viol et la tentative de meurtre qu'il a subi par un inconnu qu'il avait invité chez lui et aimé. Stupéfait par cette retranscription, il ne se dévoile pas et l'écoute narrer et analyser avec ses mots à elle (langage parlé dans le texte), mots qui sont souvent très durs vis-à-vis de lui. On y décèle de la défiance, de la rancœur et même de la jalousie pour sa réussite sociale. Ce monologue, confirmé, infirmé ou complété par l'auteur nous permet d'essayer de comprendre l'enchaînement des faits qui ont conduit à cette violence, mais aussi de comprendre les réactions qu'on peut avoir lorsqu'on y est confronté ainsi que les conséquences traumatiques. Nous sommes happés par l'histoire grâce au talent indéniable du narrateur comme si c'était nous qui étions cachés derrière cette porte à écouter. En faisant de nombreux rappels à son enfance difficile, l'auteur la met en parallèle avec celle de son agresseur. Il tente alors une explication sociologique de la violence. Ce roman est une approche originale qui peut s'apparenter à une thérapie par l'écriture pour son auteur et aussi à une analyse réaliste de la violence dans notre société. voir le catalogue. Lu par Fanny WOJCIECHOWSKI ♥♥♥                    

L’Arbre du pays de Toraja de Philippe CLAUDEL

«Qu’est-ce que c’est les vivants ? A priori, c’est évident !  Etre vivant, c’est être dans la vie. Mais, que signifie profondément être vivant. Quand je respire, quand je marche, quand je mange ou que je rêve, suis-je pleinement vivant ? Et quand je suis dans les bras d’Elena, suis-je davantage vivant ?» . Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et dans la lumière des rencontres inattendues, L’Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie. Philippe Claudel  a dans l’écriture une précision auditive et visuelle,  une observation minutieuse de cinéaste.  Ecrivain, il cisèle le texte comme un poème. Roman peut-être autobiographique ?  Livre vraiment magnifique. (Toraja se trouve en Indonésie. On apprend la façon dont le peuple de Toraja célèbre ses morts, bien différemment des coutumes européennes.) Voir le catalogue. Lu par Anne-Catherine DUFOUR ♥♥♥♥

                                           Mort sur le lac de COCO et MAGELLA

Bon policier dans un cadre inhabituel pour ce genre de livre. Je trouve pour ma part l'intrigue un peu mince : une jeune femme commissaire de police part de la découverte d'ossements anciens et cherche à prouver qu'il s'agit bien d'un crime. A partir de ce moment, nous sommes plongés dans l'Histoire de la seconde guerre mondiale, sujet qui malgré tout n'est pas bien nouveau, la lecture est cependant agréable et les personnages bien campés sur fond d'Italie du nord dans la région des lacs et de ses lacs.voir le catalogue. Lu par Nicole GOIDIN ♥♥  

                                    La Vie en Rosalie de Nicolas BARREAU  

Rue du Dragon à Paris, Rosalie Laurent tient une papeterie-carterie où elle confectionne des cartes poétiques. Un jour, un vieil écrivain, séduit par le talent de la jeune femme, lui propose d’illustrer son nouveau conte pour enfants «Le tigre Bleu». Elle accepte et expose l’ouvrage dans sa devanture. Un Américain passant par là fait irruption dans la boutique et soutient que ce conte lui appartient. Commence alors une enquête pour démêler le mystère qui entoure ce manuscrit. C’est un livre très agréable à lire où romantisme, fantaisie, poésie et magie s’entremêlent avec le réel mais même les plus belles histoires ont une fin, celle-ci m’a semblée traîner en longueur.Voir le catalogue. Lu par Anne-Marie KOOPMANS♥♥♥

                                   La Renverse d’Olivier ADAM

La renverse : période de durée variable séparant deux phases de marée (montante ou descendante) durant laquelle le courant devient nul (synonyme : l’étale). Ce phénomène se ressent dans la construction de ce livre bien écrit ; le narrateur : un jeune homme Antoine vit une période très difficile quand sa famille est confrontée au scandale suite à une affaire de mœurs dans laquelle sa mère serait impliquée. Il nous raconte sa vie au quotidien, le passé resurgit comme une vague qui balaye tout sur son passage. C’est un va-et-vient entre le présent et le passé tout au long du livre. Je dirai qu’avec la Renverse il y a du ressac dans son livre, un ressac qui bouleverse les vies des familles concernées. J’ai aimé ce livre dont le sujet fait parti de notre actualité. Voir le catalogue. Lu par MARIE-Agnès MULLET ♥♥♥