Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.
 
Accueil > Coups de coeur > du comité de lecture > Comité de lecture 118 février 2015

Comité de lecture 118 février 2015

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer PDF

 RÉUNION DU COMITÉ DE LECTURE DE FÉVRIER 2015 (N°118) : COMMENTAIRES

gaude1Danser les ombres de Laurent GAUDÉ

Lucine vit en Haïti. Elle revient à Port-au-Prince pour annoncer la mort de sa petite sœur. Tous ses souvenirs  d’enfance et d’adolescence refont surface, elle reprend espoir et rencontre même l’amour. Mais, sans que rien ne l’annonce, d’un coup, la terre se mit à trembler. Terrible tremblement de terre qui va détruire tout le pays et anéantir un peuple. L’auteur nous emmène dans une sarabande macabre et parfois surréaliste. Qui sont les vivants, qui sont les morts, qui sont ces ombres qui dansent ? Il rend un hommage au peuple Haïtien et nous montre la force qu’ils ont en eux pour continuer à vivre malgré cette catastrophe. voir le catalogue. L'avis de Marie-Françoise WRIGHT ♥♥

Meursault, contre-enquête de Kamel DAOUD
Kamel Daoud fait parler Haroun, frère imaginé de "l’arabe" tué  par Meursault dans L'étranger d'Albert Camus. Il daoud1réinvente l’histoire et confond Camus et Meursault. Celui-ci n’a pas été  exécuté  mais emprisonné  et a écrit un livre qui est devenu un best-seller. Haroun est en colère contre l'assassin de son frère qui a réussi l’exploit de transformer son crime en oeuvre d'art littéraire. Un crime qui a été nié à l'époque puisqu'on a condamné la pathologie de Meursault, son manque d'empathie, l'absurdité du geste et non l'assassinat d'un "arabe" sans nom dans une Algérie colonisée. Haroun, vieil homme seul, alcoolique, vocifère dans un bar et raconte la difficulté  de vivre depuis l'enfance avec un frère martyr idolâtré  par sa mère. Il nous dévoile  des bribes de vie depuis l'indépendance de l'Algérie  à nos jours où l'absurdité de la vie et l'obscurantisme religieux l'ont rendu athée, libéré de toutes religions et cynique vis-à-vis de ces voisins qui ont tant besoin d'un dieu. Kamel Daoud, dans un style aride et acerbe, nous laisse entrevoir l'histoire complexe de l'Algérie. Il fait des clins d'oeil à Camus en faisant apparaître de nombreuses similitudes avec son roman. Je vous laisse les découvrir. voir le catalogue. L'avis de Fanny WOJCIEWSKI ♥♥♥

mazettiLe Viking qui voulait épouser la fille de soie de Katarina MAZETTI

Découvrir la vie des vikings ainsi que celle de la soie au détours de l’histoire et de la Suède paraissait intéressant. Malheureusement je n’ai pas accroché, du fait des noms, de la méconnaissance des lieux et ce malgré la présence des cartes à garder à l’œil en lisant l’histoire. voir le catalogue. L'avis de Claire CHAGNON ♥

La Parole contraire d'Erri DE LUCA

Dans ce livre Erri de Luca soutient la lutte pour arrêter les travaux de Tunnel Lyon/Turin pour le TGV. Il de luca1dénonce les problèmes de l’amiante et autres minéraux nocifs pour la santé de l’homme. Ayant employé le mot sabotage, il passera et devra s’expliquer devant le tribunal de Turin. «Je reste persuadé que le TGV est une entreprise inutile et je continue à penser qu’il est juste de la saboter.» voir le catalogue. L'avis d'Alain KOOPMANS ♥

soumy1La Promesse de Jean-Guy SOUMY

Ce livre relate un pan de l'histoire judiciaire mal connu dans une langue élégante et avec des protagonistes émouvants. Au 18ème siècle, le suicide est un crime. C'est ce qu'a fait Jeanne, jeune marquise du Bordelais, jugée pour s'être donné la mort. Au banc des accusés, son cousin Camille censé la remplacer, être sa voix, et que Jeanne a follement aimé. Une tragédie très documentée au goût d'épouvante. voir le catalogue. L'avis d'Anne-Catherine DUFOUR ♥♥

 La Blancheur qu’on croyait éternelle Virginie CARTON  Deux jeunes gens, Camille et Lucien, vivent à cartoncontre-courant. Camille veut être chocolatière malgré les études qu’elle a faites et le désir de «réussite» que réclame sa mère. Elle est seule après une rupture  et vit dans la nostalgie de Romy Schneider qu’elle a découverte lors de sa mort. Lucien, trentenaire, célibataire, pédiatre, en complet décalage avec son époque, a une passion pour Jean-Louis Trintignant dont il a vu et revu le film Un homme et une femme. Ils vivent  dans le même immeuble, sans le savoir. Tout au long de ce roman, c’est un chassé-croisé de rencontres ratées .Vont-ils enfin se trouver ? Conte des temps modernes. Ce roman est parsemé de clins d’œil aux années 70 (films et musique). L’auteure nous raconte la rencontre de ces deux solitudes avec sincérité, pudeur et sensibilité. voir le catalogue. L'avis de Chantal Normand ♥

Le Jour où j'ai appris à vivre Laurent GOUNELLE

gounelle1Ayant beaucoup apprécié L'homme qui voulait être heureux et avec une préférence pour Les dieux voyagent toujours incognito", mon plaisir a été un peu moindre avec celui-ci. Plusieurs histoires viennent se greffer sur l'histoire principale et je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages. C'est une lecture agréable pleine de bons sentiments mais sans plus. voir le catalogue. L'avis de Patricia DULAC ♥♥

 Nymphéas noirs de Michel BUSSI

Un crime est commis à Giverny qui va bouleverser la vie de ce paisible village où Claude Monet a passé les bussi1trente dernières années de sa vie. L’auteur nous emmène dans le monde des artistes impressionnistes Monet, Renoir etc. Un très bon livre avec une fin inattendue peut-être un peu rocambolesque ! voir le catalogue. L'avis de Jean-Pierre BOULET ♥♥♥

J’aimais mieux quand c’était toi de Véronique OLMI

Histoire d’amour triste et mélancolique vue du côté féminin, sans la légèreté de Sagan. Comme chez Colette, l’homme a peu de consistance, il pourrait être une silhouette presque toujours de dos quand la femme est offerte, visage douloureux en gros plans. Nelly a un malaise sur scène (elle est comédienne) où le réel et le théâtre se mêlent, ce qui l’oblige à se sauver en pleine nuit. Elle erre dans Paris pour se retrouver chez son ancien amant, on devine la suite. Des passages intéressants sur le métier d’acteur de théâtre. voir le catalogue. L'avis de Daniel FOURNIER ♥♥

ledig1Pars avec lui d’Agnés LEDIG

Plusieurs rencontres accidentelles pourraient bien bouleverser le destin de tous ces personnages dont les chemins se croisent et s'éloignent sans jamais se perdre. Une belle histoire empreinte de vérité et d’espoir avec beaucoup d’émotions, des personnages un peu fragiles. L’écriture est simple et efficace. Un très beau roman. voir le catalogue. L'avis de Christiane BOULET ♥♥♥

 Complots de femmes de Bernard SCHAEFFER

Complots de femmes c’est l’histoire de quatre femmes qui ont défrayé la chronique de Roubaix aux 19ème et 20ème schaeffer1siècles. Deux sœurs Léonie et Julie Dewitte arrivent de Belgique pour Roubaix, Julie travaille pour la tenancière du café de la mairie, Berthe et Léonie dans la mercerie d’Adèle. Les deux sœurs découvrent des activités qui agitent les nuits roubaisiennes et leurs patronnes respectives, d’honorables commerçantes qui y sont mêlées. C’est la belle époque ! L’auteur décrit la période faste, les rencontres, la famille Motte, la construction du vélodrome. Autant de personnalités dont les parcours s'associent aux événements marquants de cette page d'histoire jusqu’au 3 août 1914 où l’Allemagne déclare la guerre à la France. voir le catalogue. L'avis de Ginou FOURNIER ♥♥♥

Ça c'est fait comme çà de Gérard DEPARDIEU

depardieu1Gérard DEPARDIEU «Je ne rêve pas d’être acteur, ça m’est tombé dessus par hasard, j’ai rien choisi» Avec de jolies phrases, Gérard Depardieu nous raconte son histoire, sa vie, celle de ses parents, la relation avec ses enfants. Avec simplicité, il raconte les conditions de sa naissance, de son enfance. Le manque d’argent, le manque d’école, le manque de tout. A l’adolescence, il traîne, suit des chemins tortueux voire dangereux. Puis un jour une rencontre puis Molière… le théâtre. Avec fascination, il découvre le miracle des mots, le secret de leur musique grâce à la ponctuation. Il récite des vers ausquels il ne comprend rien, il découvre Corneille, Racine et tous les autres. Il déclamera les mots des autres pour remplacer ceux qu’il n’a pas. Il jouera des pièces de théâtre, interprétera de grands personnages à la télévision comme au cinéma. Ils veulent du talent, le talent, ça se paye. Quand le spectacle est terminé, Gégé redevient le fils de Dédé et de la Lilette. voir le catalogue. L'avis d'Anne-Marie KOOPMANS ♥♥♥♥